Actualités

04/01/2008

Aliapur optimise son organisation opérationnelle

Au terme de son 4e exercice, la phase de démarrage d'Aliapur vient de s'achever. Désormais, l'optimisation du fonctionnement de l'entreprise demande une spécialisation par fonctions des cadres de terrain. De généralistes, ils deviennent experts.

Aliapur vient de clore son 4e exercice avec le renouvellement des contrats qui la lient aux entreprises chargées d’assurer la collecte et celles assurant le regroupement et la préparation des pneus usagés. Outre le soutien sans faille des manufacturiers actionnaires, les quatre années passées constituent une phase de démarrage réussie : les objectifs de collecte ont été atteints (2004, 2005) puis dépassés (2006, 2007) ; la baisse des contributions des producteurs est à la fois significative et régulière ; la filière est reconnue par les pouvoirs publics et par les professionnels ; de nombreuses voies de valorisation pérennes ont été optimisées et développées. Les recherches de nouveaux modes de valorisation se poursuivent activement pour multiplier les débouchés.

Sur le terrain, Aliapur s’est appuyé sur sa Direction des Opérations, en particulier les cinq responsables de secteur représentant l’entreprise auprès des collecteurs, des sites de transformation et des valorisateurs : territoriale et multi-métiers, cette organisation géographique a permis d’assurer la mise en cohérence de l’entreprise avec ses missions. Cette étape étant franchie, Aliapur doit aujourd’hui évoluer pour progresser.

Selon le directeur général


Eric Fabiew, « cette partie de notre organisation exige désormais une spécialisation des fonctions. C’est parce que nos responsables de secteur étaient des généralistes que nous avons réussi le démarrage d’Aliapur. Aujourd’hui, l’optimisation de notre fonctionnement exige qu’ils deviennent des experts ».

Une réorganisation effective au 4 février

Concrètement, les cinq cadres de terrain se spécialisent donc par activité depuis le 1er janvier, avec trois « responsables d’activité collecte » et deux « responsables d'activités transformation et valorisation ». Cette réorganisation sera effective au 4 février.

Outre le contrôle de l’activité et des déclarations de collecte, les responsables d’activité collecte viendront en appui des entreprises pour l’optimisation des tournées et la mécanisation des tâches. Ils assureront également le suivi des contacts avec les garages et unifieront la politique de collecte dans les enseignes.

Les responsables d'activités transformation et valorisation, pour leur part, contrôleront l’activité des sites. Ils décideront de l’affectation des flux de pneus usagés à leur adresser, en encadrant et en ajustant les apports en temps réel. Ils veilleront également à une gestion optimisée des coûts, notamment dans le domaine des transports.

Comme précédemment, les représentants d’Aliapur auprès des prestataires de l’entreprise travailleront en collaboration étroite et constante avec le service logistique. A noter que ce dernier assurera également la cohésion et la consolidation des flux de pneus usagés nationaux, la mise en concurrence des différents modes de transports, y compris dans la recherche de solutions de transport multimodales.