Actualités

05/11/2014

Aliapur se porte bien et gagne contre Pneutech SAS

A la suite de certaines informations diffusées concernant la situation financière de la société Aliapur, celle-ci tient à préciser que:

  • Aliapur n’a pas de difficultés financières comme cela résulte de ses comptes approuvés et déclarés sincères par le commissaire aux comptes de la société. La société assure normalement la collecte des pneumatiques usagés.
  • Si une procédure a été engagée contre Aliapur par la société Pneutech SAS en paiement d’une somme exorbitante et non justifiée de 97 145 000 € -qu'Aliapur conteste fermement-, à ce jour le tribunal saisi de cette demande n’a pas statué et a même débouté la société Pneutech de sa demande en communication de pièces sous astreinte. Le tribunal a condamné Pneutech à payer 10.000 € au titre de l’article 700 du code de procédure civile.
  • La société Aliapur se réserve de faire toutes demandes en réparation des préjudices subis du fait de ces informations erronées et dénigrantes.

22/12/14

Encore une fois, la société Pneutech nous demande d'insérer un droit de réponse :

« Dans le cadre de l'exercice de son droit de réponse, la société PNEUTECH SAS précise que la somme de 97 145 000 € qu'elle demande en justice est calculée - et justifiée- en fonction du préjudice qu'elle subit suite à la rupture, par la société Aliapur, du contrat, qui liait les parties. Outre le préjudice lié au retard pris dans le développement de son projet, la société PNEUTECH SAS est en effet contrainte, du fait de cette rupture, de devoir s'approvisionner de 20 000 tonnes de pneumatiques usagés en Hongrie, au coût supplémentaire de 200 € par tonne pour les frais de transport. Sur une durée de 20 années (durée du contrat de rachat de l'énergie par EDF), le préjudice subi est égal à 80 millions d'euros.

S'agissant de la décision rendue par le Tribunal de commerce de Lyon relative à la demande de communication de pièces, la société PNEUTECH SAS a interjeté appel de cette décision. Cette décision n'est donc pas définitive ».