Actualités

07/07/2010

Allopneus premier client Internet d’Aliapur

Le leader français de la vente de pneus en ligne vient de rejoindre Aliapur, qui s’est engagé depuis le 1er juillet à assurer la collecte dans les stations de montage du site Internet au titre de la collecte supplémentaire de 10 000 tonnes.

FOCUS [Le leader français de la vente de pneus neufs sur Internet vient de signer un contrat avec le principal éco-organisme en charge des pneus usagés. Ce contrat prendra officiellement effet le 1er janvier 2011, mais Aliapur s’est engagé depuis le 1er juillet à assurer la collecte des pneus usagés déposés dans les stations de montage Allopneus, au titre de son avance de 10 000 tonnes sur les volumes à ramasser l’an prochain.]

Basé à Aix-en-Provence et leader national de la vente de pneumatiques neufs sur Internet, Allopneus affiche une croissance exemplaire depuis sa création en 2004. En 2010, le site franchira le cap de 1 million de pneus vendus (voiture, moto, quad) avec ou sans accessoires (jantes, chaînes, kits entretien…). Pour le montage de ces pneus, Allopneus s’appuie sur un réseau de plus de 2 500 garages en France.

Depuis le début de son activité, Allopneus respecte la réglementation puisque l’éco-contribution pour la valorisation des pneus usagés est payée pour la totalité des pneus neufs vendus en ligne.

Fin juin, Allopneus a fait le choix de confier cette obligation réglementaire à Aliapur, principal éco-organisme en charge des pneus usagés, qui assure la collecte et le recyclage de près de 80% des pneus laissés tous les ans dans les garages et centres auto par les consommateurs.

Allopneus est ainsi le premier site Internet à devenir client d’Aliapur.

Le contrat signé entre le site de vente en ligne et l’éco-organisme prendra officiellement effet le 1er janvier 2011, mais Aliapur s’est engagé à collecter les garages montant les pneus vendus en ligne par Allopneus dès le 1er juillet, au titre de son « avance sur collecte 2011 » de 10 000 tonnes négociée en mai avec le Ministère de l’Environnement (1).

Sur 1 million de pneus vendus en ligne par Allopneus, 85% sont achetés en France auprès des fabricants de pneumatiques qui versent déjà directement leur éco-contribution à Aliapur. Le volume pour lequel Allopneus doit verser sa part de contribution porte donc sur 150 000 pneus. Aliapur intervenant à partir du 1er juillet 2010, ce sont environ 75 000 pneus (540 tonnes) que l’éco-organisme collectera dès cette année pour son nouveau client.

L'assurance d'une collecte gratuite et régulière

En versant sa contribution environnementale à Aliapur, Allopneus garantit ainsi la collecte gratuite et régulière des pneus usagés à ses stations de montage quelle que soit leur implantation géographique, puisque Aliapur dispose de 44 entreprises de collecte agréées qui assurent le maillage exhaustif de tous les départements de Métropole et des deux départements de Corse.

Fidèle à ses exigences de qualité et de service, le leader de la vente de pneus en ligne engage actuellement ses stations de montage à devenir exclusives pour Allopneus, ce qui est déjà le cas pour près de la moitié d’entre elles. Aliapur se félicite de la stratégie d’Allopneus, qui légitimera le ramassage des pneus usagés dans ces garages et lèvera leur suspension de collecte.

Comme les 40 000 garages collectés par Aliapur, les stations de montage Allopneus devront toutefois respecter les « Conditions de collecte gratuite » en particulier mettre les pneus à l’abri, ne pas les mélanger à des déchets et remettre l’intégralité de la démonte à leur collecteur sans trier les pneus au préalable.

Pour Aliapur, le respect de la réglementation française par Allopneus est exemplaire, alors que la plupart des sites Internet ont une absence de conscience environnementale et s’exonèrent de leurs obligations en profitant d’un vide juridique de la législation, n’ayant ainsi pour objectif que celui de la profitabilité.


(1) Pour mémoire, face à l’augmentation alarmante de pneus présentés à la collecte sans avoir été financés par une contribution environnementale –en particulier les pneus vendus en France par des sites Internet installés à l’étranger et ne respectant pas la réglementation française– Aliapur avait pris des mesures drastiques au printemps 2010 : l’éco-organisme avait refusé de continuer à collecter les garages montant des pneus issus de la vente en ligne, d’autant qu’aucun site français n’était client d’Aliapur à cette époque. Cette situation avait entrainé un encombrement sans précédent des espaces de stockage des garages non collectés. Pour sortir de la crise, Aliapur a passé un accord avec le Ministère de l’Environnement le 12 mai 2010 et s’est engagé à collecter, du 17 mai au 31 août 2010, un volume de 10 000 tonnes de pneus au-delà de sa collecte régulière. Ces 10 000 tonnes constituent une avance sur la collecte nationale de l’année 2011.