Actualités

04/06/2013

Collecte : Aliapur passe au "zéro papier"

A partir d'aujourd'hui, les échanges d'informations entre les opérateurs de la filière Aliapur sont dématérialisés. Chaque distributeur peut désormais faire ses demandes de collecte de pneus usagés en ligne et suivre toute son activité dans son espace personnel.

A partir d’aujourd’hui, les échanges entre Aliapur, ses prestataires et les points de collecte passent exclusivement par l’intranet Aliabase. Fruit de 18 mois de travail, cet intranet sécurisé a été mis au point par la Direction des Systèmes d’Information d’Aliapur et permet de dématérialiser la quasi-totalité des flux d’informations entre opérateurs de la filière. Il est accessible par un bouton dédié sur la page d’accueil du site Internet d’Aliapur.

Ainsi, les distributeurs (garages, concessionnaires, centres auto…) qui souhaitent faire une demande d’ouverture de compte ne doivent plus s’adresser au collecteur de leur département, mais sont invités à faire cette demande en ligne. Une fois leur compte validé, ils recevront un identifiant et un mot de passe, qui leur permettra de gérer l’intégralité de leur activité avec Aliapur via l’intranet.

Courant mai, les 40 000 distributeurs et détenteurs (garages, centres auto…) déjà titulaires d’un compte ont reçu leurs identifiants. Ils peuvent donc faire leurs demandes d’enlèvement dématérialisées dès aujourd’hui, en précisant la nature de la collecte (pneus en benne ou en vrac), le nombre de pneus à enlever (pour les collectes en vrac) et, surtout, le type de pneumatiques dont il s’agit (tourisme, moto, poid-lourd, génie civil, agraire, etc).

400 000 collectes entre le 1er janvier 2010 et le 31 mai 2013

Chaque demande est transmise en temps réel au collecteur concerné, qui l’affecte à une tournée de ramassage et programme simultanément une date de passage chez le distributeur. Toutes ces étapes sont visibles en ligne, puisque chaque distributeur a accès à la traçabilité et au suivi de ses collectes. Surtout, il peut désormais en consulter l’historique, non seulement pour les collectes qui seront assurées à compter d’aujourd’hui, mais également pour toutes celles qui ont été effectuées chez lui depuis 2010.

Ces derniers jours, en effet, les 400 000 collectes opérées entre le 1er janvier 2010 et le 31 mai 2013 ont été reportées de l’ancien système d’information d’Aliapur dans l’intranet Aliabase : chaque professionnel a donc d’emblée un recul de 3 exercices pleins sur sa collecte de pneus usagés, pour en mesurer l’évolution.

Toutes les activités sont dématérialisées

Aliabase a également lié les collecteurs de pneus aux sites de transformation et les sites de transformation aux valorisateurs. Après avoir été triés pour en extraire les enveloppes pouvant être revendues sur le marché de l’occasion, 8 pneus sur 10 sont destinés à être broyés pour leur recyclage. Là encore, les échanges ont été entièrement dématérialisés, avec une traçabilité permettant de suivre en temps réel les flux de pneus, leur mode de transport (terreste, fluvial, maritime), leur destination géographique et leur voie de valorisation.

Enfin, au 3e trimestre 2013, Aliapur aura intégré à Aliabase un module spécifique pour la déclaration annuelle des producteurs de pneus, qui remplacera l’actuelle déclaration en ligne dès janvier 2014. A court terme, il s’agit bien de permettre à l’ensemble des opérateurs de la filière de fonctionner en "zéro papier".

Assistance téléphonique Aliabase : 0 970 24 13 13 (appel gratuit)
ou par courriel à :
support-aliabase@aliapur.fr