Actualités

18/10/2012

Hausse du gasoil : Aliapur soutient ses collecteurs

Face à la hausse du carburant, Aliapur a décidé de soutenir ses collecteurs en leur versant une indemnité exceptionnelle de 4 € par tonne de pneus usagés non réutilisables collectée. Rétroactive au 1er janvier, cette mesure coûtera 1 million € en 2012.

La hausse significative des carburants depuis le début de l’année 2012 a conduit à Aliapur à faire une analyse approfondie de l’impact de cette dépense supplémentaire sur l’activité des entreprises de collecte. En effet, le prix du carburant –en l’occurrence le gasoil– est une composante importante de la prestation de ramassage des pneus.

A la lecture de cette analyse, Aliapur a décidé d’apporter, à titre ponctuel, un soutien volontaire à son réseau de 35 collecteurs, par le versement d’une indemnité de 4 € par tonne de pneumatiques usagés non réutilisables (PUNR) collectée. Décidée au printemps, cette mesure a été appliquée avec effet rétroactif au 1er janvier. Au total, elle coûtera à Aliapur 1 million € pour l’exercice 2012.

Une nécessaire optimisation de l'organisation

"Cette mesure reste exceptionnelle, elle ne doit pas être considérée comme un acquis ni une évolution contractuelle, précise Eric Fabiew, Directeur général d’Aliapur. Mais nous évaluerons de nouveau la situation du prix des carburants début 2013. Il n’en reste pas moins que la hausse du gasoil est vraisemblablement appelée à s’inscrire dans la durée ; il est donc indispensables que nos entreprises de collecte travaillent activement à l’optimisation de leur organisation et de leur fonctionnement".

Cette optimisation passe par exemple par une gestion affinée des tournées et des chargements afin de réduire les kilomètres parcourus, ainsi que par la formation des chauffeurs à une conduite plus économique. Ces deux paramètres feront d’ailleurs partie du Certificat de Qualification Professionnelle de chauffeur d’entreprise de collecte de pneumatiques usagés. Souhaité par Eric Fabiew qui avait déjà impulsé le CQP d’opérateur-trieur, ce CQP chauffeur est en cours de finalisation et sera, comme tout CQP, reconnu par l’Etat. Il devrait recevoir ses premiers stagiaires en 2013.