Actualités

30/09/2009

L’éco-contribution 2010 sera identique à 2009 pour toutes les catégories de pneu

Après 5 années de baisses consécutives, l'éco-contribution 2010 restera stable. Toutes les catégories de pneus sont concernées. Ce palier s'explique avant tout par une situation économique globale dont la lisibilité est brouillée depuis le 4e trimestre 2008.

Après 5 années de baisses consécutives de la contribution et un objectif de

1,50 €HT par pneu tourisme atteint cette année –conformément à la promesse faite par Aliapur au lancement de la filière en 2004–, la contribution 2010 restera stable, c’est-à-dire identique à 2009 pour toutes les catégories de pneus.

Ce palier dans la baisse de la contribution s’explique avant tout par la situation économique globale, dont la lisibilité est brouillée depuis le 4e trimestre 2008.
« La baisse des ventes de pneus neufs entraîne, avec une année de décalage déclaratif, une baisse de la commande des pneus usagés à collecter en 2010, explique Eric Fabiew, Directeur général d’Aliapur. Or cette diminution de la collecte pèse directement sur l’équilibre économique de nos entreprises prestataires : elles sont appelées à ramasser moins de pneus tout en ayant les mêmes charges fixes. 2010 sera donc une année où nous devrons faire preuve de beaucoup de prudence, pour le maintien de leur activité, de leur outil de travail et de leurs emplois ».

2010, année d'appels d'offres

Cette prudence est tout aussi indispensable dans le cas où, au contraire, la vente de pneumatiques neufs repartirait à la hausse dans le courant de l’année 2010. « Dans cette hypothèse, ajoute Eric Fabiew, nous serions confrontés à des demandes d’enlèvement très supérieures à notre commande, générant ainsi un risque de surcoût pour Aliapur ».

Enfin, troisième raison de maintenir la contribution 2010 au niveau de celle de 2009, le renouvellement des marchés triennaux pour la collecte et la transformation des pneus, puisque le contrat actuel couvre la période 2008-2010. L’année 2010 sera donc une année d’appels d’offres, qui expose Aliapur à des variations tarifaires sensibles. « Nous refusons catégoriquement l’hypothèse d’une augmentation de la contribution, précise le Directeur général d’Aliapur. La stabilité de l’éco-contribution 2010 est ainsi l’illustration de la gestion saine et prévoyante que nous pratiquons depuis le lancement de notre activité ».

Pour mémoire, la contribution pour le pneu de voiture, qui représente en volume les deux tiers de la collecte annuelle, a déjà baissé de près d’un tiers entre 2004 et 2009.

Télécharger le tableau de l'évolution des contributions 2004-2009.