Actualités

18/07/2013

L’eau qui passe dans les gazons synthétiques reste potable

Le terrain de foot synthétique mis en place par Aliapur en 2005 en banlieue lyonnaise a fait l'objet, au fil des ans, de 29 campagnes de mesures sur les eaux de pluie, afin de calculer les concentrations de divers produits sensibles. Les résultats sont nettement positifs.

 

En 2005, a été posé un gazon synthétique fabriqué avec du granulat de pneus usagés sur le terrain de football d’un stade de Bron, en banlieue lyonnaise. Ce revêtement ne nécessite, ni tonte, ni traçage, ni arrosage. Il ne gèle pas en hiver et n’a pas besoin d’eau en été, ce qui le rend disponible pour les joueurs en toute saison.

Depuis sa mise en place il y a 7 ans, Aliapur a effectué 29 campagnes de mesures sur les eaux de pluie qui ruissellent sur le terrain et le traversent, afin de calculer les concentrations de divers produits sensibles : zinc, plomb, HAP (hydrocarbures aromatiques polycycliques)… Une première synthèse de ces résultats a été rédigée en 2012. Il en ressort que les concentrations des éléments recherchés sont toujours "faibles" à "très faibles" et systématiquement inférieures aux limites de référence de la qualité des eaux potables.

En fait, les eaux de pluie ont été analysées deux fois : en amont, puis après leur passage dans le gazon synthétique. Les mesures ont montré que la teneur en composants chimiques de l’eau avant ruissellement est très voisine de celle qui ressort du terrain : la concentration de ces éléments évolue essentiellement à cause de facteurs extérieurs comme la pollution de l’air. L’ensemble de ces résultats confirme que le gazon contenant des granulats de pneus n’a pas d’impact sur l’eau, ni sur l’équilibre environnemental.

En fonction des années, 30% à 40% des granulats produits par les industriels travaillant avec la filière ont été affectés à la fabrication de gazons. Ceux-ci constituent à ce jour le premier débouché pour l’utilisation de granulats de pneus usagés.


Pour en savoir plus, voir la synthèse de l'étude "Evaluation environnementale et sanitaire des matériaux de remplissage en gazons synthétiques - Document de référence".