Actualités

25/05/2007

Opérateur-trieur : de l’apprentissage sur le tas à la formation qualifiante

De plus en plus industrialisée, la filière des pneus usagés nécessite des compétences réelles et complexes, en particulier chez les trieurs. La société Aliapur s’est associée à plusieurs partenaires pour la mise en place d’une formation sur-mesure.|

Opérateur-trieur: de l'apprentissage sur le tas à la formation qualifiante

Structurée depuis le décret de 2002, de plus en plus industrialisée, la filière des pneumatiques usagés nécessite au quotidien des compétences professionnelles réelles et complexes. Parce que le Trieur est un opérateur essentiel de cette filière, la société Aliapur s’est associée à plusieurs organismes et partenaires* pour la création et la mise en place d’une formation sur-mesure en alternance. Le "Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) d’opérateur trieur dans les entreprises de collecte de pneumatiques usagés" donne désormais une reconnaissance officielle à un métier de plus en plus pointu.

Une tradition orale

"Il n’existe aucune formation initiale du métier de trieur dans les entreprises de recyclage de pneumatiques usagés, explique Claude Chevassu, responsable du secteur pneumatique de la Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC) CALAO Productions, organisme de formation référent du CQP : tout s’apprend durant l’activité professionnelle, par une tradition exclusivement orale".

En moyenne, les entreprises estiment qu’il faut au moins 6 mois pour former un trieur compétent. Mais chaque collecteur ayant ses spécificités et ses propres méthodes de travail, l’apprentissage des trieurs peut différer considérablement d’une entreprise à une autre.

C’est là qu’intervient la formation qualifiante du CQP : elle formalise les savoirs, les harmonise, élargit la connaissance du métier à tous les types de pneus et, surtout, permet un intense partage d’expériences. Le tout sur la base d’une pédagogie active explicite : "observer, manipuler, comprendre, agir".

Des trieurs très demandeurs

Concrètement, la formation dure 200 heures, dont 80 heures en centre de formation, et 120 heures en entreprise. La première session a rassemblé 9 stagiaires, pour des enseignements théoriques et un stage pratique répartis de décembre 2006 à mai 2007. Pour la 2e session, la formation théorique des 7 stagiaires s’est achevée fin avril, avec un stage pratique qui pourra s’étendre jusqu’en septembre. Une 3e session est programmée d’octobre à décembre prochain, pour laquelle 9 stagiaires sont déjà pré-inscrits.

"La vitesse de croisière prévue de cette formation est de trois sessions par an, avec une capacité d’accueil de 12 personnes par session, précise Alain Coupat, Directeur de la SCIC CALAO Productions. Ce qui est remarquable, c’est que les trieurs sont très demandeurs et très engagés dans cette formation. Ils sont surtout parfaitement conscients de la reconnaissance que ce CQP apporte à leur métier. Nos stagiaires sont souvent déjà expérimentés, ils viennent de partout en France et sont issus d’entreprises de collecte très différentes".

A noter que, si elle est payante, cette formation peut être financée par les Organismes Paritaires Collecteurs Agréés (OPCA) de chaque entreprise, à travers la contribution obligatoire de formation. Elle s’effectue sur le temps de travail des salariés.

Au moins un trieur formé par entreprise

Reste que le Certificat de Qualification Professionnelle d’opérateur trieur s’inscrit pleinement dans la stratégie d’Aliapur, qui milite activement pour une professionnalisation et une industrialisation de la filière. L’appel d’offre lancé en début d’année pour le prochain contrat avec les collecteurs précise d’ailleurs que chaque entreprise prestataire devra disposer d’au moins un trieur titulaire du CQP, formé dans le courant de la première année du contrat.

Contact et renseignements :
SCIC CALAO Productions, 210 avenue de Verdun, BP 400, 39100 Dole. Tel : 03.84.82.88.64. Fax : 03.84.82.88.89. Mèl : contact@calaoproductions.com


*La création du CQP d’opérateur trieur a été portée par la Fédération de la Récupération, du Recyclage et de la Valorisation (Federec) et par l’association Rudologia (Pôle Compétences Déchets), dans le cadre du projet Evade soutenu par le Fonds Social Européen. La formation est dispensée par deux organismes basés dans le Jura, l’association Rudologia (généralités sur les déchets) puis la SCIC CALAO Productions (contenus spécifiques aux pneus usagés ; historique, législation, structure du pneumatique, tri, valorisation…) avec la participation d’Aliapur, du CEFM Michelin, de Pneus Laurent, d’Euromaster Dole...