Actualités

29/11/2012

Résultats positifs pour l’incorporation de granulats de pneu dans le béton

Après un an d'expérimentation, Aliapur, Eiffage et le laboratoire LMDC de Toulouse ont restitué les résultats d'un test réalisé sur des dalles de béton contenant des granulats de pneus : elles ont montré de réelles performances au niveau de la résistance à la fissuration.

 

 

(Photos Aliapur, DR)

L’opportunité d’incorporer du granulat de pneu usagé dans le béton est à l’étude depuis une dizaine d’années. En effet, deux thèses financées par Aliapur, Michelin et l’Ademe ont été menées sur ce thème en 2000 puis en 2007, au Laboratoire Matériaux et Durabilité des Constructions (LMDC) de l’INSA-UPS Toulouse III. Ces thèses ont permis d’élaborer et de tester plusieurs échantillons de béton contenant des granulats de pneus usagés, qui remplacent partiellement le granulat naturel contenu dans le béton.

Les deux études ont ainsi montré que le granulat de pneu de la filière Aliapur permet d’augmenter la capacité de déformation du béton et donc d’en limiter la fragilité. Dès 2008, ces théories ont intéressé Eiffage Travaux Publics, le leader Européen du BTP: un accord de partenariat a été signé en 2010 entre Aliapur, Eiffage, le LMDC de l’INSA Toulouse et l’Ademe pour expérimenter ce nouveau béton par un test grandeur nature.

Au printemps 2011, trois dalles ont été coulées sur un site de la communauté urbaine du Grand Toulouse : une dalle de référence composée uniquement de béton et deux dalles incorporant du granulat de pneu usagé, dont l’une supporte le passage de véhicules et l’autre étant non circulée.

Un béton plus performant

Après un an d’expérimentation, les analyses viennent de faire l’objet d’une restitution approfondie par Jean-Philippe Faure (R&D Aliapur), Michel Measson (Eiffage) et Anaclet Turatsinze (LMDC). Les résultats sont sans appel : les dalles incorporant des granulats de pneu se sont avérées beaucoup plus performantes au niveau des risques naturels de fissuration du béton. En fait, à conditions de fabrication égales à celles du béton classique et sans aucun ajustement nécessaire au coulage des dalles, le béton composé de granulat de pneu usagé a prouvé une meilleure résistance aux intempéries, aux passages des véhicules et aux risques de fissuration.

Le granulat de pneu apporte ainsi une vraie valeur ajoutée à un matériau durable et résistant : le béton incorporant du granulat se positionne désormais comme une nouvelle voie de valorisation porteuse d’avenir, dont il ne reste qu’à espérer des applications en situation réelle en Travaux publics.