Actualités

13/02/2014

Un espace de coordination pour la gestion des pneus en fin de vie

Un "Accord-cadre inter-acteurs" a été signé mardi 11 février au CNPA pour la mise en place d’un "espace de partage des bonnes pratiques et de coordination" entre tous les acteurs de la filière des pneumatiques usagés. Sont concernés aussi bien les pneumatiques pouvant être réutilisés (rechapage et marché de l’occasion –ce qui représente 20% des pneus collectés) que les pneus en fin de vie (80% des collectes), qui sont valorisés ou recyclés pour permettre la fabrication de nouveaux produits.

Concrètement, cet Accord-cadre a pour vocation d’étendre un précédent accord, signé en novembre 2012 entre la filière Aliapur qui représentait ses actionnaires manufacturiers de pneumatiques et les constructeurs automobiles : il s’agissait alors de montrer que la filière des pneumatiques usagés peut remplir sa mission de service public définie par décret sans être nécessairement agréée comme "éco-organisme" au sens réglementaire.

L’accord du 11 février marque une nouvelle étape dans cette gestion autonome, par un élargissement des acteurs concernés aux détenteurs et distributeurs (principalement les garages et centres auto, à travers leurs organisations syndicales et professionnelles), aux entreprises de collecte, aux rechapeurs et aux valorisateurs de pneus usagés.

Des groupes de travail sur des problématiques très concrètes

Ainsi, cette organisation doit permettre de "construire et proposer des solutions sur des problématiques identifiées ou émergentes dans le fonctionnement de la filière des pneumatiques usagés", en s’assurant qu’elles sont respectueuses de l’environnement et économiquement viables. L’Accord-cadre précise que "chaque acteur de la filière de pneumatique s’engage à participer à une réflexion globale et à proposer les aménagements nécessaires à l’amélioration de la filière, qu’il s’agisse de l’information des acteurs eux-mêmes, des utilisateurs, du fonctionnement de la collecte et de ses modalités, de la valorisation des flux annuels de pneumatiques en fin de vie, mais aussi en vue de faire émerger de nouvelles voies de valorisation".

Des groupes de travail seront mis en place dans les semaines à venir. Parmi les problématiques qui pourront être abordées figurent déjà, par exemple, les conditions de collecte (en particulier l’amélioration de ces conditions par l’engagement de tous les acteurs concernés), la professionnalisation de la collecte (particulièrement la certification des métiers de collecte et de tri des pneus usagés) et le développement de la valorisation par l’établissement de partenariats en Recherche & Développement et la poursuite des travaux de normalisation.

Solutionner les difficultés par le dialogue

Initiateur de cet Accord-cadre dont il a jeté les bases dès le mois de novembre 2012, le Directeur général d’Aliapur Eric Fabiew a souligné que son souhait initial était de "constituer un espace d’échange permettant à chaque acteur d’apporter sa contribution à l’optimisation de la filière et d’avoir un lieu de concertation en vue de solutionner, par le dialogue, les difficultés, grandes ou petites, qui naissent de l’action". "Cet Accord, a-t-il ajouté, est l’expression de la maturité de notre filière. Il nous permettra d’avoir davantage de cohésion et de maintenir notre rythme de progrès. Depuis avril 2004, et malgré des attentes différentes, chacun a pu mesurer le chemin parcouru. Même si le dispositif reste perfectible, 100% des pneumatiques usagés issus du remplacement sont collectés et valorisés chaque année".

Pour Eric Fabiew, "il reste à présent à mener un travail collectif et nous avons plusieurs chantiers afin de poursuivre l’optimisation de la filière. Celle-ci passe par la professionnalisation (Certificat de Qualification Professionnelle) des femmes et des hommes qui interviennent chaque jour. Elle passe aussi par la R&D afin d’améliorer les performances environnementales des solutions de valorisation, et par la normalisation des produits issus de la transformation des pneus usagés. L’optimisation de la filière passe enfin par l’information des acteurs et des utilisateurs… Le travail sur les conditions opérationnelles de la collecte et les conditions de mise à disposition/préservation des pneumatiques usagés sera l’expression du bien-fondé de l’Accord Cadre signé le 11 février 2014".

___________________________________________

Les signataires de l’Accord-cadre du 11 février 2014

Pour les Producteurs et Organismes
AFIP : Association Française des Importateurs de Pneumatiques
ALIAPUR : Filière française de valorisation des pneus usagés
CCFA : Comité des Constructeurs Français d’Automobiles
CSIAM : Chambre Syndicale Internationale de l'Automobile et du Motocycle
FRP : France Recyclage Pneumatiques
TNPF : Travaux de Normalisation du Pneumatique pour le France– Manufacturiers

Pour les Distributeurs et les Détenteurs
CNPA : Conseil National des Professions de l’Automobile
ECA : Environnement Commerce Automobile
FEDA : Fédération des syndicats de la Distribution Automobile
FNAA : Fédération Nationale de l’Artisanat Automobile Le Syndicat des Professionnels du Pneu

Pour les Collecteurs
CNPA : Commission des collecteurs de pneus
FEDEREC : Fédération des Entreprises du Recyclage
SYVAP

Pour les Rechapeurs et Valorisateurs
SNCP : Syndicat National du Caoutchouc et des Polymères