Actualités

25/11/2016

Un trophée de l’innovation pour Aliapur et Aedes

Le Trophée de l'Innovation Bref Eco, catégorie Urbanisme et Construction Durable, a été remis à Jean-Philippe Faure, directeur R&D d'Aliapur (à d.), par Alban Dumont, directeur de l'agence grenobloise du cabinet Germain Moreau.

Zika, Dengue, Fièvre jaune, Chikungunya… De grands fléaux véhiculés par les moustiques et qui inquiètent à raison le grand public car il n’existe encore aucun traitement radical à ce jour. Pourtant, une solution innovante et facile à mettre en œuvre se fait remarquer depuis quelques temps, baptisée Aglostic, et mise au point par la société néocalédonienne Aedes System. Aliapur a accompagné le développement de ce produit jusqu’à recevoir, hier soir à Grenoble au nom des deux sociétés, le Trophée de l’Innovation Bref Eco dans la catégorie Innovation Urbanisme et Construction Durable.

Retour sur un parcours sans faute.

Acteur de référence dans le recyclage des pneus usagés et guidé par un double souci d’efficacité environnementale et d’équilibre économique, Aliapur collecte et traite chaque année l’équivalent d’environ 43 millions de pneus de voiture, pour lesquels la société recherche en permanence de nouvelles voies de valorisation. Aliapur consacre une part importante de son budget à la recherche industrielle et au soutien de projets novateurs. Les programmes ainsi soutenus doivent être écologiquement irréprochables, présenter un caractère novateur et générer une réelle valeur ajoutée.

Une alliance ingénieuse et de bon sens

C’est à ce titre qu’Aedes System qui travaille depuis 2013 à un système innovant destiné à empêcher la nidification des moustiques a pris contact avec Aliapur. Il faudra trois ans de recherches pour aboutir au filtre Aglostic, qui apporte une réponse efficace à 99% à la problématique des lieux de ponte et donc de prolifération des moustiques. Fabriqué à 88% avec du caoutchouc issu de pneumatiques usagés, Aglostic s’installe dans les gouttières, les regards et même les bacs de fleurs. Grâce aux études pilotées et financées en métropole par Aliapur qui connait parfaitement les qualités intrinsèques du caoutchouc de pneu, l’agglomérat de gomme, la taille des granulats et le degré de souplesse du filtre ont été calibrés pour laisser pleinement passer l’eau de pluie, tout en bloquant les moustiques qui n’accèdent plus aux eaux stagnantes dans lesquelles ils pondent leurs œufs. La conception du filtre a été pensée pour présenter une certaine rugosité en surface, qui empêche les feuilles mouillées d’y adhérer et donc de gêner l’évacuation de l’eau. Surtout, une fois installé, Aglostic ne requiert aucun entretien et offre une grande résistance au temps et aux éléments.

En résumé, c’est donc une alliance ingénieuse et de bon sens qui a été récompensée hier soir. Une récompense également tournée vers l’avenir : chez Aliapur, on travaille chaque jour à démontrer que les voies de valorisation du caoutchouc sont inépuisables et, surtout, qu’elles sont susceptibles d’apparaître là où on ne les attend pas. Aglostic en est la preuve.

Pour en savoir plus : http://www.aedes-system.com/ et https://youtu.be/cixNxLKsXf4


Le gérant d'Aedes System, Thierry Suviri (à d.) était dans les locaux d'Aliapur le 21 novembre, à la rencontre de toute l'équipe, heureuse d'accueillir cet entrepreneur visionnaire dont nous sommes partenaires. Ici avec, pour Aliapur et de g. à d., Richard Durbiano, directeur des relations institutionnelles, Stéphane Petitrenaud, directeur des opérations, Jean-Philippe Faure, directeur R&D, et Hervé Domas, directeur général.