Applications

Piste d'athlétisme

Matériaux : granulats | Voie de valorisation : matière

Voir la vidéo "piste d'athlétisme" en définition standard (chargement plus rapide)

Piste athlétisme ASM

ALIAPUR et TECHNISOL ont mis au point un concept innovant de revêtement de piste d’athlétisme / plateau sportif 100% à base de matériaux issus de PUNR liés par des résines polyuréthanes

Cette collaboration a permis de valider la solution technique de ce revêtement, définir les spécifications des granulats à utiliser afin de garantir les performances optimales, la durabilité et s’assurer de la viabilité technique de ce nouveau concept.

Ce revêtement constitué de granulats de PUNR et de liant de polyuréthanne permet d’atteindre les exigences de confort et de performance recherchées.

Après une phase de validation en laboratoire, ce projet a été retenu par l’ASM pour sa nouvelle piste d’athlétisme à la Gauthière à Clermont Ferrand.

Il a donc été réalisé une piste qui comprend un anneau de 400 m constitué de 6 couloirs (dont 1 en ligne droite), d’une demi-lune  pour la zone de saut en hauteur ainsi qu’une aire d’élan pour le saut en longueur et le triple saut. (Superficie totale 3900m²).

Cette piste correspond à l’équivalent de la valorisation de 9 000 pneus usagés.

Innovation d’usage

Tous les sols sportifs se caractérisent par leur aptitude à assurer une interface entre le pratiquant et le support.

Une pratique sportive engendre une série de chocs qui se répercutent dans l’organisme et peuvent provoquer des blessures, une fatigue, des lésions ; un revêtement de sol sportif a pour fonction de repousser, voire d’éviter tout risque traumatique à court, moyen ou long terme pour le sportif.

L’industrie du sol sportif, en corrélation avec les connaissances dans le domaine bio mécanique dont elle dispose, a fait évoluer son offre de solutions techniques depuis une quarantaine d’années. Les fédérations sportives (instances nationales et internationales) ont suivi de près ces évolutions et ont inclus dans les règlements de leur pratique le résultat de ces travaux publiés pour la plupart sous forme de normes, à l’échelon national dans un premier temps, puis européen durant la dernière décennie.

La pratique de l’athlétisme remonte à l’antiquité et se pratiquait successivement sur de la terre, de l’herbe puis des pistes dites en cendrée (matériaux minéraux stabilisé). En 1968 apparaît officiellement aux JO de Mexico la première piste synthétique à base de polyuréthane « le Tartan», terme générique qui désigne encore ce type d’équipement pour beaucoup de pratiquants.

Cette époque correspond à l’invention de l’EPDM (Ethylène Propylène Diène Monomère) qui sera très rapidement et couramment employé sous forme de granulats  dans la composition des sols sportifs dans les années 1970 jusqu’à nos jours, d’autant qu’ils sont colorés dans la masse et que la couleur rouge (bien que des pistes soient maintenant réalisées en bleu ou bi colore) s’est imposée largement comme une sorte de « référence » dans le domaine.

L’association des deux composants (résine polyuréthane et granulats d’EPDM) sera alors la base de conception des pistes d’athlétisme pour de nombreux fabricants, qui participeront  à l’élaboration des normes de référence dans le secteur d’activité à ce jour dénommées EN 14877 (norme européenne relative aux pistes d’athlétisme) et NF P 90 127 (norme française relative aux plateaux sportifs – qui équipent le plus souvent les collèges et les lycées).

L’incorporation de granulats de caoutchouc est progressivement intervenue dans les systèmes avec leur arrivée sur le marché. Cependant, compte tenu de leurs caractéristiques physiques irrégulières ils étaient employés en sous-couches recouvertes de granulats d’EPDM, ou de projections de peinture PU et de poudrettes d’EPDM.

La création de la filière ALIAPUR et les travaux de R&D de cette dernière ont abouti à mettre en adéquation les besoins du marché des sols sportifs et la production des granulats de PUNR (Pneumatiques Usagés Non Réutilisables). Le premier usage largement répandu a été l’incorporation de ces granulats dans les systèmes en gazon synthétique, ce qui représente à ce jour la plus large proportion de matériaux employés dans les « pelouses synthétiques ».

Ces granulats de PUNR sont aujourd’hui produits sous une forme exploitable en lieu et place des granulats d’EPDM.

L’idée de réaliser une piste d’athlétisme exclusivement constituée de granulats de PUNR liés par une résine PU était donc réalisable, ce qui a conduit ALIAPUR et Technisol à mener une étude dans le but de mettre au point un revêtement répondant aux attentes des sportifs qui pratiquent les disciplines de l’athlétisme dans un stade.

L’objectif étant de satisfaire aux attentes des utilisateurs, les 3 critères essentiels suivants ont été retenus :

  • L’absorption des chocs
  • La déformation (souplesse)
  • La glissance (appuis)

Ce prototype a donc pour objectif d’apporter la démonstration, à l’échelle d’une piste d’athlétisme de 400 m, que le recours exclusif aux granulats de PUNR permet de réaliser d’une manière pérenne un équipement dont les qualités sont plus durables compte tenu de l’emploi d’un matériau (granulats de PUNR) aux caractéristiques mécaniques supérieures à celles d’un EPDM. Ce système se destinant à l’équipement de pistes d’athlétisme et de plateaux sportifs scolaires.

Restait à attendre la réaction des principaux intéressés : les athlètes de l'ASM, un des plus grands clubs français d'athlétisme Une réaction qui a été extrêmement positive « Ce revêtement offre une très bonne absorption des chocs mais sans déformation et une bonne restitution d'énergie ». Les coureurs de demi-fond ont aimé, les sprinters aussi, à tel point que les dirigeants du club aimeraient bien pouvoir y disputer quelques compétitions

Ce revêtement est innovant car il permet d’utiliser pleinement les caractéristiques exceptionnelles des pneumatiques, et permet de confirmer une nouvelle voie de valorisation. De plus, ce revêtement n’est plus caché sous une couche d’EPDM colorée et affiche fièrement ses couleurs. La tenue dans le temps de ce matériau sera suivie, mais au vu des contraintes appliquées, on peut raisonnablement s’attendre à de très faibles risques de dégradation. En effet, les pneus en usages subissent des contraintes de températures et de pression beaucoup plus élevées que le passage de coureurs sur la piste, y compris une équipe de rugbymen !

Les prestataires :

Liste des granulateurs avec lesquels nous travaillons :

  • Collet Environnement
  • RBSI
  • Delta Gom
  • Roll Gom
  • Re Tyre
  • Estato
  • Karl Kurz
  • Ekologos – Kargro