Actualités

25/04/2018

Gazons synthétiques : stop aux fausses informations

A la suite de l’émission Envoyé Spécial diffusé par France 2 en février, Aliapur, le SNCP et Fedairsport ont estimé indispensable de rétablir quelques vérités à propos des gazons synthétiques. Ces questions-réponses s’ajoutent au document très complet déjà publié fin 2017 : les billes de caoutchouc dans les gazons synthétiques sont sans danger pour la santé

Amy Griffin, entraineuse de football à l’université de Washington, s’est interrogée sur un éventuel lien entre les terrains synthétiques et la survenue de cas de cancers auprès de joueurs de football. Le Département de la Santé de l’État de Washington a analysé la liste dressée par cette entraineuse. L’État de Washington a conclu en avril 2017 que le taux de cancer n’est pas plus élevé chez les joueurs de football qu’au sein de la population totale et recommande aux personnes qui aiment le football de continuer à jouer quel que soit le type de terrain.

Les HAP* contenus dans les particules des pneus sont-ils dangereux pour la santé ?

Il ne faut pas confondre présence et exposition. Les casseroles utilisées pour cuisiner contiennent du chrome ou du nickel mais ces matériaux ne migrent pas dans les aliments lorsque l’on cuisine. Pour les billes de caoutchouc, c’est le même principe : les HAP ne ressortent pas des billes. La dégradation des billes en caoutchouc est quasiment nulle dans le temps, car les billes ne se réduisent pas en poussière. En complément, des études sérieuses (comme celle de l’Ademe en 2007) menées pour vérifier la potentielle contamination de l’environnement et de l’air extérieur, n’ont pas montré de traces de HAP due à la présence de billes de caoutchouc.
*HAP : hydrocarbures aromatiques polycycliques

Les Pays-Bas et la Suède auraient interdit la construction de terrains synthétiques avec billes de caoutchouc, est-ce vrai ?

C’est inexact. Selon la KNVB (Fédération Néerlandaise de Football), plus de 75 % des terrains synthétiques de football installés en 2017 aux Pays-Bas avaient un remplissage en SBR (billes de caoutchouc de pneus recyclés). Il en va de même en Suède.

New York aurait banni la construction de terrains synthétiques avec billes de caoutchouc, est-ce vrai ?

C’est inexact. La ville de New York et l’État de New York n’ont pas interdit le recours aux billes de caoutchouc sur les terrains de gazon synthétique. C’est le département des parcs de la ville de New York qui a décidé de recourir à des solutions alternatives. Des équipes professionnelles de football américain comme les New York Giants (NFL) ou les New York Jets (NFL) jouent toutes les deux sur des terrains synthétiques avec des billes de caoutchouc. Il existe plus de 1000 terrains de ce type dans l’État de New York.

Jouer sur un terrain synthétique comportant des billes en caoutchouc augmente-t-il le risque de développement d’un cancer ?

Aucune étude ne permet d’établir un lien entre billes de caoutchouc et cancer.

Que dit la Commission Européenne ?
L’Agence européenne des produits chimiques (ECHA) a été chargée de déterminer si les substances présentes dans les billes de caoutchouc pouvaient constituer un risque. L'agence a conclu un très faible niveau de risque et n’a trouvé aucune raison de déconseiller aux personnes la pratique de sports sur des pelouses synthétiques.

Que dit la science ?
L’Université de Californie à Berkeley a rédigé un des rapports les plus complets à ce jour. Il comprend l’examen de toutes les études réalisées lors des douze dernières années. Elle souligne que « une exposition régulière aux billes de caoutchouc pendant toute la durée de l’enfance n’entraîne pas un risque de cancer supérieur à un risque considéré comme minime (un cancer de 1 sur 1 million sur la durée d’une vie)». Plus de 80 études ont été conduites sur ce sujet.

Les billes de caoutchouc auraient été interdites dans d’autres pays, est-ce vrai ?

Aucun gouvernement n’a interdit les billes de caoutchouc. La très grande majorité des terrains construits en 2017 en Europe et aux Etats-Unis l’ont été avec des billes de caoutchouc.

Télécharger ce document.