r&d innovations

Trois axes de travail : fiabiliser, sécuriser, promouvoir

Fiabiliser et professionnaliser la filière

Aliapur travaille à l'élaboration de standards pour la fabrication de produits issus du pneu usagé et définit des spécifications qui caractérisent ces produits à chaque étape de leur transformation. L'objectif est d'en assurer un positionnement commercial.
Ceci représente 30% des dépenses de Recherche & Développement.

Définition de standards de qualité

Jusqu’à la naissance de la filière de valorisation des pneus usagés, les professionnels de ce secteur partageait peu leurs méthodes de travail et leurs résultats. En s’appuyant sur les savoir-faire existants, Aliapur s’est attaché à standardiser la fabrication de produits issus des pneus usagés, afin de garantir le même type et la même qualité de produit quelle qu’en soit la provenance. La première phase de notre politique d’harmonisation est donc passée par un état des lieux et une comparaison des techniques de fabrication des broyats, des granulats et des poudrettes. Des spécifications sont en cours de définition, en accord avec les utilisateurs et les différentes entreprises de transformation et de valorisation.

C’est sur la base de ces spécifications qu’ont été établis des critères et des niveaux de qualité. Pour les broyats, par exemple, Aliapur a fait procéder à la mesure de 20 000 pièces en 2006, ce qui a permis de définir les trois tailles Small, Médium et Large qui sont devenues les standards de références pour chaque site de transformation. Les caractéristiques des produits demandés priment désormais sur leur disponibilité.

Création d’outils de mesure et normalisation

Afin que la qualité des produits soit parfaitement vérifiable par le fabricant comme par l’utilisateur, Aliapur a décidé de fournir des méthodes de mesures validées techniquement et reconnues par la filière –soit en s’appuyant sur des méthodes existantes, soit en en créant de nouvelles.

La création de normes nationales et européennes est un objectif que nous soutenons activement, tant l’enjeu d’une fiabilisation des échanges entre les sites de broyage et les sites de valorisation est essentiel pour toute la filière. C’est pourquoi Aliapur a demandé à l’AFNOR de créer une commission « pneus usagés non réutilisables », dont la présidence est assurée par notre service R&D.

Depuis 2005, cette commission a lancé 5 groupes d’experts, dont les travaux sont cofinancés par Aliapur, l’Ademe et les 30 sociétés partenaires :
- deux groupes sont orientés « produits » : broyats, granulats, poudrette,
- deux groupes sont orientés « applications » : sols sportifs, travaux publics, génie civil,
- le cinquième sert de groupe de liaison avec un comité technique européen sur les Combustibles Solides de Récupération (CSR).

Sécuriser les voies de valorisation

Aliapur entend assurer ses clients que les voies de valorisation retenues sont non seulement conformes à la législation, mais également respectueuses de l’environnement. Pour cela, le service R&D ne s’appuie pas uniquement sur des tests réglementaires, mais s’applique aussi à mettre tous les moyens en oeuvre pour évaluer ses produits "en situation". Ceci représente 20% des dépenses de Recherche & Développement.

Comment tester la sécurité de nos applications ?

L’originalité de notre démarche est, en premier lieu, de tester nos applications sur la base de situations réelles, en partenariat avec des industriels les utilisant régulièrement. Nous ne saurions nous contenter des études bibliographiques existantes.

Par ailleurs, il n’existe pas toujours de tests normalisés -donc indiscutables- sur l’utilisation des matériaux issus des pneus usagés. Pour garantir la fiabilité de nos résultats, nous devons donc nous appuyer sur les tests normalisés existants dans d’autres domaines. Nous vérifions ensuite s’ils sont pertinents pour le produit "pneu usagé" et suffisants pour garantir le non-impact sur l’environnement.

En tout état de cause, Aliapur s’engage à suspendre une voie de valorisation si un test pertinent révèle que celle-ci impacte l’environnement. Si le test s’avère non pertinent, nous travaillons à l’adapter et partageons ces enseignements avec les groupes d’experts en charge de la normalisation dans le domaine considéré. En fin de programme, chacune de ces études fait l’objet de synthèses techniques mises à disposition sur notre site internet.

Au-delà des tests de sécurité, l’évaluation écotoxicologique

Les essais écotoxicologiques sont des compléments indispensables aux analyses physico-chimiques et à leur interprétation. Nous mettons ainsi des organismes vivants (par exemple des végétaux, des vers ou des daphnies -communément appelées "puces d’eau") en contact avec des matériaux testés ou avec des eaux elles-mêmes en contact avec ces matériaux (lixiviats, percolats). Puis nous observons les effets produits. Il devient ainsi possible de donner un avis argumenté sur l’impact potentiel du matériau sur l’environnement.

L’évaluation écotoxicologique permet également de mettre en évidence d’éventuels impacts dus à des éléments ou des substances non recherchés dans les analyses chimiques.

Promouvoir de nouvelles voies de valorisation

Aliapur investit financièrement et techniquement dans des projets faisant émerger de nouvelles filières de valorisation.

Ceci représente 50% des dépenses de Recherche & développement.

Aliapur est en veille permanente pour identifier les voies de valorisation porteuses de solutions nouvelles et innovantes dans le recyclage des pneus usagés. Le service Recherche & Développement investit alors dans les projets, quel que soit leur état d’avancement.

A noter que le potentiel de valorisation en termes de volume n’est pas déterminant : les investissements réalisés ont pour double objectif de diminuer les coûts de traitement des PUNR (pneus usagés non réutilisables) et de mettre en lumière la valeur ajoutée du pneu par rapport à un autre matériau.

Aliapur s’intéresse aussi bien aux procédés de transformation permettant d’améliorer le raffinage des PUNR ou de les transformer en un produit réutilisable, qu’aux techniques de caractérisation de tous les matériaux à chaque étape de leur transformation.

Toutes les voies de valorisation et tous les produits issus du pneu sont potentiellement concernés par les projets R&D. L’objectif premier est de diversifier la valorisation.

La R&D d'Aliapur au cœur des différentes étapes de valorisation