Le matériau de remblaiement et de soutènement
à l’usage des Travaux Publics

Sous forme de plaquettes calibrées, Géogom est un matériau spécifiquement dédié aux ouvrages et infrastructures en Travaux Publics.

En choisissant Géogom, les émissions de CO2 liées au transport peuvent être diminuées jusqu'à

80%

Environnement

Réglementation

Technicité

Avantages économiques

En fonction des ouvrages et des chantiers, Géogom remplace la pierre, les graves, les billes d'argile, le plastique alvéolaire et le polystyrène.

C’est une ressource abondante et de proximité qui permet, en remplacement de la pierre et des graves, d’économiser jusqu’à 80% des émissions de CO2 liées au transport.

Le matériau est inerte et imputrescible : il n’y a pas d’impact sur l’environnement.

Géogom est un matériau contôlé selon les normes AFNOR XPT 47-751 (2006) et EN 14243-3 (2018).

Les sites producteurs sont certifiés Qualicert-Valorpneu.

Les plaquettes Géogom ont conservé les propriétés d’amortissement, de résilience et de légèreté des pneus dont elles sont issues.

Géogom est simple et rapide à mettre en oeuvre.

Ses formats sont garantis homogènes et contrôlés.

Géogom a fait l'objet d’un contrôle qualité tout au long de sa fabrication, par des prélèvements aléatoires sur les sites de production. Un logiciel d’analyse spécifique a été développé à cet effet.

Les plaquettes Géogom proviennent de gisements locaux et sont fabriquées sur 12 sites de production en France : elles sont bon marché.

Elles présentent une densité en vrac inférieure de 65% à celles des graves de carrières qu’elles remplacent : ce sont autant d’économies dans le transport.

Leur utilisation ne demande aucun investissement particulier : elles sont manipulables par tous les engins de chantier et les machines-outils en TP.

Vous avez un projet autour de nos produits ?
Parlons-en ensemble !

Jean-Philippe Faure, Directeur R&D

Contacter Jean-Philippe